Les Mille et un voyages


Le visa / Visa On Arrival 

Nouvelles dispositions au 1er Octobre 2017 Pré-enregistrement requis

 

Du changement !  Depuis le 1er octobre 2017, les visiteurs étrangers souhaitant obtenir un Visa on arrival à leur arrivée à l'aéroport en Iran doivent enregistrer au préalable leur demande sur le site https://e_visa.mfa.ir/en/visa-arrival/.

Sur le portail, il faut télécharger copie du passeport et une photo d'identité (avec voile pour la femme), sélectionner l'aéroport Imam Khomeini comme l'aéroport d'arrivée et donner des informations personnelles sur votre séjour en Iran.

Une fois la demande saisie, vous recevrez par courriel un avis de soumission de la demande de visa, à imprimer (avant le départ) et à présenter à l'arrivée.

Cette formalité doit être réalisée au moins deux jours avant l'arrivée et ne supporte aucun frais. Elle vise principalement à accélerer le traitement des demandes à l'arrivée, de plus en plus de touristes utilisant le VOA.

 

Sur le Visa On Arrival : document du Iran Travelling Center : www.irantravelingcenter.com/iran-visa-on-arrival/

Sans hésiter, il faut prendre le VISA ON ARRIVAL (VOA) délivré à l'arrivée en Iran, généralement à l'aéroport KIA (Khomeini International Airport) à Téhéran, à Merabad, mais aussi à Shiraz, Ispahan, Tabriz, Meshad, Kish, Qeshm, BandarAbbas (mêmes dispositions dans tous ces aéroports). Dans un proche avenir, il y aurait aussi les aéroports de Ahvaz, Urmia et Shahid Saddooghi (Yazd). Dispositions valables pour la plupart des pays, sauf Etats-Unis, Canada, Grande-Bretagne, Colombie, Somalie, Israël, Irak, Jordanie, Afghanistan, Pakistan et Bangladesh. Pour les ressortissants de ces pays, il faut faire les démarches auprès de ses autorités consulaires avant le départ. Sont dispensés de visa, les ressortissants de : Turquie, Azerbaidjan, Syrie, Géorgie, Bolivie, Liban, et Egypte (mais durée de séjour plafonnée). Si votre passeport présente un visa israélien, vous ne pourrez pas entrer en Iran; a fortiori si vous êtes un ressortissant israélien. Le passeport doit être valable au moins encore six mois à partir de la date du départ. 

Séjour de 14 jours sans visa pour Kish island et Qeshm island au statut de "free zone", dans le Golfe persique. Pour Qeshm, si on s'y rend directement sur un vol international, depuis Dubai par exemple, ils ne demandent pas de visa, mais il faudra demander un visa pour entrer en Iran continental ; durée renouvelable jusqu'à six mois.

Le VOA est valable 30 jours (depuis octobre 2015). Il devrait passer à 3 mois prochainement, mais pour le moment c'est bien 1 MOIS (30 jours sur place). Alors que le visa délivré en services consulaires est lui de 3 mois, c'est à dire qu'il est à utiliser dans les trois mois à partir de la date de validité du visa. Par contre, dans cette période des trois mois, c'est toujours 30 jours sur place. La durée de validité part de la date d'entrée effective en Iran.

Le VOA n'est valable que pour des déplacements privés; pour un voyage d'affaires, il faut demander à l'Ambassade d'Iran en France un visa d'affaires. Si une précédente demande de visa a été refusée, vous ne pouvez pas solliciter un VOA. Soyez prudents : ne tentez pas de rentrer avec un VOA pour un voyage d'affaires en disant que vous êtes en Iran pour tourisme. Vous pourriez avoir des problèmes lors de votre séjour. Sans vouloir tomber dans la paranoia, rappellons que les services de renseignements iraniens (la VEVAK) sont reconnus comme parmi les meilleurs du monde !

Truc utile : Toutes les compagnies aériennes ne sont pas parfaitement au courant de la pratique du VOA à Téhéran et en Iran. Donc, avant le départ, à l'aéroport en Europe, ne pas hésiter à montrer un document officiel iranien sur le VOA à l'agent de la compagnie pour qu'il ne vous bloque pas l'accès à l'avion, prétextant que vous n'avez pas de visa. Exemple de document : www.iranianvisa.com/uponarr.htm

 

Pour le VOA, à l'arrivée à KIA et en Iran, c'est très bien indiqué (panneau "visa"), à l'étage, et ouvert 24/7. On attend entre 30 minutes et une heure, après avoir rempli un formulaire classique. La durée d'attente peut bien sur variée selon votre heure d'arrivée (moins longue pour une arrivée de nuit) et l'aéroport (c'est plus rapide à Shiraz qu'à Téhéran). Ils demandent :

- les passeports, et parfois copie des passeports (dont la durée de validité doit être au moins de 6 mois à la date du retour d'Iran et ne pas comporter le visa israélien), donc prévoir des copies du passeport à faire avant le départ. Le VOA est apposé sur une des deux pages libres du passeport (prévoir donc deux pages vierges côte à côte).

- dans la plupart des cas,  les 2 photos par passager (à ne pas agrapher), dont une avec voile pour la femme (obligatoire, sinon, la passagère est refoulée): Conseil : là encore, faire ses photos avant le départ, cela évite du stress...Il semble toutefois que de plus en plus souvent, les photos ne soient pas demandées. A vous de voir.

- de régler 75 euros en espèces, par passager, donc bien penser à avoir ces 75 euros sur soi.

- l'attestation d'assurance rapatriement, que l'on peut se procurer pour 30 euros dans la plupart des aéroports iraniens, à coté des guichets "visa". Cette assurance rapatriement est souvent associée à la carte bancaire et peut être obtenue gratuitement avant le départ; par exemple : www.visa.fr/services-en-ligne/assurances-et-assistance. Editez une attestation en français/ anglais, ils préfèrent à l'arrivée, mais l'anglais n'est pas indispensable. On peut aussi demander cette attestation à son assureur ou sa mutuelle : MAAF, MAIF, Europ assistance...

- et en général une adresse d'hôtel ou d'hébergement pour la première nuit. Avoir sur soi copie de la réservation d'hôtel (Booking, tripadvisor, Hotels,...) car ils appellent l'hôtel de toute façon pour vérifier. Si vous êtes hébergé chez des particuliers, ils appellent aussi, quelle que soit l'heure: pour disposer de cette attestation, demander à vos amis iraniens de vous adresser par mail avant le départ en Iran un mot rédigé en farsi ou en anglais attestant de l'accueil qu'ils vous réservent chez eux, avec leur adresse et leur numéro de téléphone en Iran.

Le guichet des visas étant avant la douane, faites attention à avoir avec vous le nécessaire pour les formalités, car vous n'aurez pas à cet endroit encore récupéré vos bagages.Attention : il n'y a ni imprimante, ni service d'ordinateur à cet endroit de l'aéroport (KIA).

Le VOA est accordé même si vous n'avez qu'un billet aller, à la différence de ce que dit le document du Irantravellingcenter cité plus haut. Ou plus exactement, les services du VOA ne demandent quasiment jamais le billet de retour. En cas de doute, se rendre aux services consulaires iraniens et leur poser explicitement la question.

Le VOA est aussi accordé si vous devez changer d'avion ou d'aéroport iranien pour une autre destination intérieure que celle de votre arrivée, par exemple si vous devez prendre à Merabad (aéroport des lignes intérieures à Téhéran) un vol intérieur vers Shiraz. Mais les services du VOA appelleront de toute façon vos "hébergeurs" qu'ils soient ou non à Téhéran. Donc, en cas d'arrivée nocturne ou très matinale, bien s'assurer qu'ils sont réveillés...

Pour obtenir le VOA, il n'est donc ni nécessaire d'avoir une lettre d'invitation ni un numéro d'autorisation.

Sur de nombreux forums, les internautes se créent beaucoup d'angoisse pour ce VOA, craignant de faire le voyage et de finalement se faire refouler. C'est totalement faux. On ne le répétera pas mille fois, mais il n'y a absolument aucun problème si vous êtes éligible de par votre nationalité. 

On peut aussi obtenir son visa à l'ambassade à Paris et selon une procédure longue et beaucoup moins simple. Pour en savoir plus, aller sur ce lien : www.amb-iran.fr/fr/consulat/visa.htm

Enfin, le seul visa terrestre (on veut dire hors le VOA, qui par définition ne concerne les arrivées que par avion) semble rester celui délivré par le consulat de la République Islamique à Trabzon, en Turquie, qui serait selon nos informations délivré en 24 heures, mais on n'a pas non plus testé. Les services consulaires d'Iran à Istanbul et à Ankara délivreraient également le visa terrestre iranien, avec un temps d'attente d'environ une semaine (se renseigner). Les dramatiques événements en cours en Syrie ne donnent bien sur pas la priorité à une entrée en Iran par la Turquie terrestre, hélas. Pour ceux qui veulent tenter le voyage, la frontière principale se situe à Gurbulak, à 30 kms environ de Dogubayazit. Gros trafic de camions. Si vous avez un visa, pas de problème pour passer en Iran. On peut aussi passer aux border crossings de Esendere (Sero) et Kapikoy (Razi), plus facilement mais pas ouverts 24/24 (se renseigner). Allez on se fait plaisir, une image du border crossing Turquie/Iran à Gurbulak !

Bon à savoir : depuis le 21 janvier 2016, les ressortissants français, belges, allemands, suisses (en tout 30 pays européens !)  qui se sont rendus depuis le 1er mars 2011 en Iran, Irak, Syrie et Soudan doivent entrer sur le territoire des Etats-Unis avec un visa, le formulaire électronique ESTA ne suffisant pas pour ces voyageurs. Avoir été en Iran n'empêche pas l'obtention du visa américain, mais les formalités sont plus longues qu'auparavant. Ambassade américaine en France : fr.usembassy.gov/fr/ .

En revanche, si vous avez un visa américain sur votre passeport, vous n'aurez pas de difficulté à rentrer en Iran. A noter que contrairement à ce que l'on peut croire, il y a beaucoup de voyageurs américains en Iran !

Bon conseil : faites à l'arrivée une photocopie complète du passeport et du VOA et/ou photographier le VOA et les quatre principales pages du passeport (les pages d'identité) avec votre portable et transférer le doc. sur une boite mail personnelle : en cas de perte de vos papiers, vous serez bien content de les avoir scannés !

 

Pour renouveller son VOA, il faut se rendre dans les Immigration officials (Alien's Police) présents dans toutes les grandes villes iraniennes (se reporter au Lonely Planet pour les adresses).

Théoriquement, il n'y a pas de limitation au nombre de renouvellement du VOA mais, simultanément, son renouvellement n'est pas automatique, de sorte que dans la pratique, la durée du renouvellement peut varier selon les provinces et les saisons et dans tous les cas, peut être refusé ou au contraire facilement accordé par le chef de la police du chef lieu de province ("Soustan").

ll faut présenter deux photos d'identités (avec voile pour les femmes), une attestion d'hébergement, et faire une copie de la page identité du passeport et du visa délivré à l'arrivée. Le coût de chaque renouvellement est en général de 10 dollars. Le renouvellement doit être impérativement demandé avant l'échéance de validité du VOA. Passé ce délai, vous serez en infraction et passible d'une amende de 10 euros par jour. La nouvelle durée de validité commence lors de l'émission de la prolongation.

Comme le renouvellement du VOA se fait en général deux ou trois jours avant son échéance et qu'en même temps, on ne sait pas vraiment quelle sera la durée accordée de renouvellement, cette situation peut être stressante et il faut hélas s'attendre à toutes les options.

Attention aux vendredis et aux jours fériés ! Les démarches seront impossibles. 

Visa renouvellé en Iran

 

Au renouvellement du VOA, bien vérifier que les dates d'assurance figurant sur votre attestation d'assurance couvrent la nouvelle période.

 

Spécial enfants mineurs :

Rappellons d'abord que les enfants mineurs de nationalité française doivent posséder leur propre passeport biométrique, quel que soit leur âge (même bébé doit avoir son passeport).

Les enfants mineurs de nationalité française peuvent obtenir leur VOA à l'arrivée en Iran. Ils doivent fournir les mêmes pièces que celles demandées pour les adultes (bien s'assurer que le ou les noms des enfants figurent sur les réservations d'hôtels, attestations d'hébergement, etc...), plus :

- Si l'enfant est accompagné d'un au moins de ses parents : autorisation de sortie du territoire français de l'autre parent avec photocopie du titre identitaire du parent signataire, accompagnée de la copie du Livret de famille. Prévoir une rédaction de l'autorisation au moins en anglais.

- Si l'enfant est accompagné de ses deux parents : copie du Livret de famille seul.

- Si l'enfant est accompagné d'un adulte qui n'est pas un de ses deux parents : autorisation de sortie du territoire français signée des deux parents avec photocopies des titres identitaires des deux parents signataires, accompagnée de la copie du Livret de famille.

- Si l'enfant n'est pas accompagné par un adulte à l'arrivée en Iran : se renseigner auprès des services consulaires iraniens à Paris.

- Les mères divorcées ayant la responsabilité de l'enfant doivent présenter un jugement du tribunal (document de divorce).

Si l'enfant est une fille, bien prévoir des photos d"identité avec voile.

Modèle de formulaire d'autorisation de sortie du territoire (AST) :

www.formulaires.modernisation.gouv.fr/gf/cerfa_15646.do

 

Bon à savoir : il est rarissime que le VOA soit refusé si vous remplissez toutes les conditions décrites ci-dessus. Néanmoins, s'il vous est refusé, il faut savoir que les frais de retour (billet d'avion, etc..) seront à votre charge. Sur de nombreux forums, on lit que les formalités se passent très facilement : c'est vrai, mais nous conseillons tout de même de bien respecter l'ensemble des procédures décrites ici, car les comportements des agents du VOA peuvent fluctuer.

 

Pas grand chose à voir avec le VOA, certes, mais on recommande de venir avec vos cartes de visite, professionnelle ou personnelle, qui peuvent être utiles et faire bonne impression auprès de certaines autorités, durant votre voyage. C'est un truc qu'utilisait Peter Fleming, aventurier et frère de Ian Fleming (l'auteur des James Bond), lorsqu'il voyageait avec Ella Maillart, en Extrême-Orient et aux Indes, dans les années 30.

 

Without hesitation, take VISA ON ARRIVAL the (VOA) issued on arrival in Iran, generally with KIA airport (Khomeini International Airport) in Tehran. Provisions valid for most countries except USA, Canada, Great Britain, Colombia, Somalia, Israel, Iraq, Jordan, Afghanistan, Pakistan and Bangladesh. We must take steps to its consular authorities before departure. Are exempt from visa, nationals from Turkey, Azerbaijan, Syria, Georgia, Bolivia, Lebanon, and Egypt (but capped length of stay). Stay of 14 days without a visa under certain conditions for Kish and Qeshm islands in the Persian Gulf.  It is valid for 30 days (since Oct. 2015). You just provide around 65 euros in March 2016, two pictures, one with a headscarf for Women (as indeed do a whole set of passport photos in France before departure), copy of passport (again, to do before departure for all documents as a precaution), and entry visa.  For VOA, on arrival at KIA is well signposted ("visa" panel), upstairs. We wait 30 minutes to an hour after completing a standard form. They demand the passports, 65 euros in cash, and sometimes a hotel address or accommodation for the first night, but in general, not even. Be careful (we did not try) if it comes only with a single ticket, but according to a routard met, yes, no problem. On many forums, users will create a lot of anxiety for the VOA, afraid to make the trip and finally to repress. This is totally false. We will not repeat it a thousand times, but there is absolutely no problem if you are eligible by nationality. You can also obtain a visa at the embassy in Paris and in a long and much less simple procedure. For more information, go to this link: www.amb-iran.fr/fr/consulat/visa.htm. Finally, the only land that seems to remain visa issued by the Consulate of the Islamic Republic in Trabzon, Turkey, according to our information that would be issued within 24 hours, but we have not tested.

 

 

 

It is valid for one month and renouvelbale up to 90 days (since August 5, 2015) to the immigration services ("Fonts Foreign Offices of Aliens") in Tehran, Esfahan, Shiraz, Tabriz and Mashhad. You just provide 50,000 rials in August 2015, two pictures, one with a veil for Women (as indeed do a whole set of passport photos in France before departure), copy of passport (again, to do before departure for all documents as a precaution), and entry visa. Obtained its renewal in these cities within 1 to 3 days.

For VOA, on arrival at KIA is well signposted ("visa" panel), upstairs. We wait 30 minutes to an hour after completing a standard form. They demand the passports, set 55/60 euros in cash, and sometimes a hotel address or accommodation for the first night, but in general, not even. Be careful (we did not try) if it comes only with a single ticket, but according to a backpacker met, yes, no problem.

On many forums, users will create a lot of anxiety for the VOA, afraid to make the trip and finally to repress. This is totally false. We will not repeat it a thousand times, but there is absolutely no problem if you are eligible by nationality.

You can also obtain a visa at the embassy in Paris and in a long and much less simple procedure. For more information, go to this link: www.amb-iran.fr/fr/consulat/visa.htm

Finally, the only land that seems to remain visa issued by the Consulate of the Islamic Republic in Trabzon, Turkey, according to our information that would be issued within 24 hours, but we have not tested.