Les Mille et un voyages


L'argent / Money   Janvier 2018 (taux au 18 janvier)

1 rial (IRR) = 0,0000224220 €

1 € =  44 594, 03  IRR

10 IRR = 0,000224182 €

10 € = 445 975, 49  IRR

 

Pour le touriste en Iran, l'argent est a priori un sujet compliqué ! En fait, ça ne l'est pas ou très rarement.
On s'explique. 

Tout d'abord où que vous soyez, mais surtout dans les grandes villes, l'euro (et le dollar ! Mais oui !) est accepté par les commercants. Ce n'est évidemment pas la règle de payer en euros, mais l'euro circule et est accepté. On dira même qu'il est recherché !

Deux: vous pouvez changer vos euros en rials dans pas mal d'endroits : les banques, mais aussi les bureaux de change (les "Sarrafi"), certains commercants (les bijoutiers, les marchands de tapis, les hôtels) voire à des changeurs individuels dans les grandes villes (plus ou moins toléré !). Le plus simple est encore de changer dans un bureau de change. Le cours de l'euro reste tellement avantageux que franchement, on n'y perd pas grand chose... A choisir, il est encore plus intéressant de changer des dollars que des euros, les commissions sont semble-t-il moins élevées.

Par contre, il faut avoir les billets sur soi. C'est la contrainte majeure. On ne peut pas retirer de l'argent aux distributeurs avec nos cartes bancaires en Iran, c'est absolument impossible et on ne peut pas non plus payer avec, ou alors il faut ouvrir un compte dans une banque iranienne. Donc, il faut AVOIR SON ARGENT SUR SOI. Mais rassurons nous : il y a très peu de vols en Iran, un des pays les plus surs de la planète en termes de vols et de délinquance, alors restons cool ! Bon à savoir : de nombreux hôtels proposent des coffres dans les chambres. Bien se souvenir du numéro !

Dans la vie quotidienne, les iraniens comptent en "Tomans" et non en Rials. C'est leur moyen de supprimer au moins un zéro. Par exemple, une bouteille d'eau coûte 1000 tomans au lieu de 10 000 rials. Ils parlent aussi en "khomeini" : le khomeini vaut 10 000 rials. Cela veut dire que le khomeini est un multiple de 10 000 rials. Si un chauffeur de taxi à Téhéran fait le signe de "7", cela veut dire qu'il demande 70 000 rials (ou 7000 tomans).

Au bout de quelques heures on a bien compris cette gymnastique. Ceci étant, pas inutile de partir avec sa calculette...

Nous, on ne change jamais tout mais on change progressivement nos euros, en rials. On a comme ça moins de billets en poche...!

Les billets les plus utilisés et acceptés sont les 20 000 et 50 000 Rials. Les pièces ont quasiment disparu.

Les pourboires sont la plupart du temps inclus dans les prix. Maintenant, on peut ajouter un pourboire, environ 5% du prix. Ou remettre un petit cadeau venu de France, comme une Tour Eiffel ! C'est fou le succès des Tour Eiffel ! Emportez en un bon paquet, vous ferez d'incroyables heureux!...

Nous on a bien aimé en fait de ne plus utiliser notre carte bancaire. C'est un des nombreux charmes d'un voyage en Iran...! Au point que lorsque l'on est revenu en France, on avait oublié nos codes...

Etant donné la quasi impossibilité de changer ses rials en France, il faut veiller à bien tous les dépenser en Iran sauf à vouloir en faire collection ou en donner aux amis.

 

Notre convertisseur de devises préféré : www.xe.com/fr/currencyconverter/

 

Money (January 2018)

1 rial (IRR) = 0, 0000224220 €

1 € =  44 594, 03  IRR

10 IRR = 0, 000224182 €

10 € =  445 975, 49  IRR

 

 

For the tourist in Iran, money is a priori a complicated subject ! In fact, it is not or very rarely.
This explains.

Firstly anywhere, but especially in large cities, the euro (and the dollar! Yes!) Is accepted by traders. This is obviously not the rule to pay in euros, but the euro is circulated and accepted. They even say that he is wanted!

Two: you can change your euros rials in a lot of places: banks, but also exchange offices, some traders (jewelers, carpet dealers, hotels) or to individual changers in major cities ( more or less tolerated!). The simplest is to change in the exchange. The course of the euro remains so low that frankly, we are not losing much ... had to choose, it is even more interesting to change dollars than euros, the commissions are he seems lower.

By cons, we must have tickets on oneself. This is the major constraint. You can not withdraw money to distributors with our bank cards in Iran, it is absolutely impossible and we can not pay with, or it must open an account in an Iranian bank. So you have to HAVE HIS MONEY ON YOU. But reassure us there very few flights in Iran, one of the safest countries in the world in terms of theft and crime, so stay cool!

In everyday life, Iranian count in "Toman" and not Rials. It's their way of removing at least a zero. For example, a bottle of water costing 1,000 tomans instead of 10 000 rials. They also talk to "khomeini" the khomeini worth 10,000 rials. This means that the khomeini is a multiple of 10,000 rials. If a taxi driver in Tehran made the sign of "7", it means that demand 70,000 rials (or 7000 tomans).

After a few hours we understood this gymnastics. That said, worth leaving with his calculator ...

We, you never change everything but we gradually change our euros, rials. It was like that fewer tickets in hand ...!

The most used and accepted tickets are 20,000 and 50,000 rials. The parts have virtually disappeared.

We were actually liked to stop using our credit card. This is one of the many charms of a trip to Iran ...! To the point that when we returned to France, we had forgotten our codes ...

 Our favorite currency converter: www.xe.com/fr/currencyconverter/